menu_open
home Hair & Skin arrow
Blog
arrow
Cheveux
arrow
Chute de cheveux au niveau de la nuque

Chute de cheveux au niveau de la nuque

Medical Manager Dr. David Tanganho

7 min

juillet 1, 2023

La chute des cheveux chez certains hommes à un âge précoce est une expérience marquante pour de nombreuses personnes concernées. La principale cause de la perte de cheveux à l'arrière de la tête ou dans la région de la nuque est l'alopécie androgénique, c'est-à-dire la perte de cheveux d'origine héréditaire.

Il y a de nombreuses formes de chute de cheveux, mais l'alopécie liée à l'âge est la variante la plus fréquente, qui touche plus de 70 % des hommes et 50 % des femmes à l'âge de 80 ans.

Néanmoins, les jeunes hommes peuvent également être touchés par la chute des cheveux à l'arrière de la tête. Généralement, la calvitie commence au niveau du front, ce qui entraîne la formation des taches de calvitie typiques. Les zones dégarnies s'étendent au fil des ans (dégarnissement), du front à la nuque en passant par le haut de la tête, et se transforment souvent en une petite couronne de cheveux, appelée tonsure ou calvitie du moine.

Nous allons voir ci-dessous ce qui provoque la chute des cheveux à l'arrière de la tête, les effets que cela peut avoir sur les personnes concernées et ce qui peut être fait pour y remédier, y compris les remèdes naturels.

Quelle peut être la cause d'une chute de cheveux à l'arrière de la tête ?

Nous parlons de chute de cheveux lorsque quelqu'un perd régulièrement plus de 100 cheveux par jour, ce qui entraîne à la longue des zones dégarnies. Comme nous l'avons déjà mentionné, la principale cause de la chute de cheveux au niveau de la nuque est l'alopécie androgénétique. Toutefois, d'autres causes peuvent expliquer pourquoi les cheveux deviennent de plus en plus clairsemés. En général, il est important de consulter des dermatologues en cas de perte soudaine de cheveux, car différents types de calvitie peuvent également être le signe de différentes maladies, dont les maladies auto-immunes. Une telle maladie auto-immune nécessite évidemment un traitement très différent des autres types de perte de cheveux.

Les causes les plus faciles à traiter sont les carences en nutriments ou la malnutrition. Une carence en biotine ou en fer, en particulier, peut être facilement traitée par l'absorption ciblée de compléments alimentaires. Ce type de chute de cheveux entraîne toutefois rarement une perte de cheveux à l'arrière du crâne.

Chute de cheveux héréditaire (alopécie androgénétique)

Dans cette chute de cheveux héréditaire, l'hormone sexuelle masculine (hormones mâles) est transformée dans l'organisme en une forme particulièrement active de l'hormone. Cette dihydrotestostérone (DHT) s'attaque aux follicules pileux, ceux-ci s'atrophient et les cheveux tombent. Finalement, il ne reste plus qu'une couronne de cheveux, car pour des raisons encore inexpliquées, les follicules pileux de cette zone sont moins sensibles à la dihydrotestostérone.

Alopécie circulaire (Alopecia areata)

Dans la plupart des cas, l'alopécie circulaire se caractérise par la formation de zones chauves bien délimitées à l'arrière de la tête, mais aussi à d'autres endroits sur l'ensemble du crâne, y compris le sommet du crâne. Cette forme, également appelée alopécie localisée, apparaît souvent dès l'enfance et chez les jeunes entre 20 et 30 ans, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Par conséquent, une femme peut être aussi touchée qu'un homme, peu importe qu'il s'agisse de personnes masculines ou féminines.

Chute de cheveux diffuse

La chute de cheveux diffuse est une forme de perte de cheveux qui se répartit sur l'ensemble de la tête, et donc également sur l'arrière de la tête. Elle peut donc également être à l'origine d'une alopécie au niveau de la nuque, mais on observe plutôt une translucidité progressive du cuir chevelu sur l'ensemble de la tête. Les hommes et les femmes sont touchés de manière égale. Les causes sont multiples et vont des mauvais soins et des maladies au stress et à une mauvaise alimentation. Les possibilités de traitement sont ici aussi variées que les causes. Il convient dans tous les cas de faire appel à des dermatologues et à des experts capillaires.

Quel effet la chute de cheveux à la nuque peut-elle avoir sur les personnes concernées ?

Les effets de la perte de cheveux à l'arrière de la tête sont multiples, mais il n'y a pas d'influence médicale – ils se rapportent plutôt à des effets psychologiques. Il s'agit entre autres de :

  • perte de confiance en soi,
  • la réduction de la qualité de vie,
  • l'insécurité et
  • la dépression.

D'autres personnes perçoivent les hommes et les femmes ayant peu de cheveux, voire une calvitie, comme plus âgés. Les hommes (calvitie masculine) sont parfois perçus comme moins masculins. Beaucoup de personnes concernées sont gênées de consulter des médecins ou essaient de lutter contre la chute des cheveux à l'arrière de la tête avec des shampooings ou des teintures spéciales.

Toutefois, cela ne donne pratiquement jamais de résultats, surtout en cas de chute de cheveux héréditaire. Les bonnets ou les casquettes de base-ball ne sont évidemment pas non plus une solution durable si la perte de cheveux se situe sous la zone couverte. Que faire alors pour obtenir des résultats durables ?

Qu'est-ce qui aide à lutter contre la chute des cheveux à l'arrière de la tête ?

De nombreuses entreprises et des charlatans isolés se bousculent sur le marché pour s'enrichir des souffrances des personnes concernées. Nous vous déconseillons vivement de vous fier à des promesses mensongères et vous présentons ci-après des possibilités scientifiquement prouvées pour lutter contre la chute des cheveux.

Chute de cheveux héréditaire : le minoxidil et le finastéride

Les deux médicaments peuvent donner des résultats impressionnants, mais, comme tous les traitements médicamenteux, ils ont aussi des effets secondaires. Dans le cas du finastéride, il peut s'agir d'une dépression ou d'un dysfonctionnement érectile, et dans le cas du minoxidil, de vertiges ou d'une baisse de la tension artérielle. Lorsque les médicaments sont arrêtés, la chute des cheveux se poursuit.

Chute de cheveux circulaire : immunothérapie topique

La méthode la plus reconnue pour traiter l'alopécie circulaire est l'immunothérapie topique. Il faut savoir que la cause de cette forme de perte de cheveux est une mauvaise réaction du système immunitaire contre les follicules pileux. La thérapie consiste à appliquer au niveau du cuir chevelu un produit qui perturbe le système immunitaire par des réactions inflammatoires. Ainsi, les follicules ne sont plus attaqués, ce qui permet la repousse des nouveaux cheveux.

Chute de cheveux circulaire : traitement à la cortisone

Pour obtenir des résultats généralement temporaires, on utilise la cortisone pour supprimer la réaction immunitaire susmentionnée. Toutefois, il faut ici aussi être conscient des effets secondaires connus de la cortisone.

Pour la plupart des formes de perte de cheveux : la transplantation capillaire

Lors d'une greffe de cheveux, des racines pileuses sont prélevées dans d'autres zones (principalement dans la couronne de cheveux restante, dans certaines circonstances également dans les poils du corps) et transplantées à l'endroit dégarni souhaité. Pour ce faire, les chirurgiens capillaires travaillent avec ce que l'on appelle des greffons, c'est-à-dire des unités de plusieurs cheveux qui peuvent être prélevées sans que cela ne se remarque davantage dans les zones où les cheveux sont plus abondants. Cette forme de traitement est durable, n'a pas d'effets secondaires à long terme et a un aspect particulièrement naturel, car après un certain temps, une pilosité naturelle démarre à partir de ces racines.

Chute de cheveux diffuse : traitement autologue

Cette forme de traitement consiste à introduire des facteurs de croissance autologues dans le cuir chevelu à l'aide d'aiguilles microfines. Il est ainsi prouvé que la phase de croissance des cheveux est stimulée. Le traitement par injection de sang autologue est une solution naturelle pour les cheveux clairsemés.

Chute de cheveux diffuse et héréditaire : traitement au laser

À l'aide d'un laser spécial, l'irrigation sanguine de la racine des cheveux est stimulée, ce qui améliore leur approvisionnement en nutriments et en énergie. De cette manière, il est possible de lutter contre la chute des cheveux à l'arrière de la tête et dans d'autres zones. Un tel traitement dure toutefois jusqu'à 12 mois, avec des visites médicales toutes les deux semaines, puis tous les deux mois.

Toutes les formes de chute de cheveux : le postiche

Il est également possible de porter un postiche. Cette variante est souvent choisie par les femmes souffrant d'alopécie androgénétique en cas de pelade à l'arrière de la tête. Les postiches actuels sont pratiquement impossibles à distinguer des vrais cheveux. Pour les personnes qui craignent une opération et ne souhaitent pas prendre de médicaments supplémentaires, un postiche peut être une alternative judicieuse. Les postiches de haute qualité sont tressés avec art d'après l'image originale de la tête et sont ensuite reliés aux propres cheveux par des stylistes.

blog image

Greffe de cheveux

dèsCHF 150.–/mois

EN SAVOIR PLUS

blog image

Conclusion – une transplantation capillaire est durable et sûre

Certaines formes de chute de cheveux ne peuvent certes pas être guéries, car la racine des cheveux est touchée, mais il est possible de lutter efficacement contre la chute de cheveux au niveau de la nuque ou à d'autres endroits. Si l'on veut éviter la prise de médicaments supplémentaires ou le port de postiche artificiel, la transplantation capillaire est une alternative idéale.

La méthode particulièrement douce et durable de HAIR & SKIN en cas de chute de cheveux dans la nuque ou dans d'autres régions de la tête est réalisée dans 14 cliniques dans toute la Suisse, avec leurs propres médecins particulièrement expérimentés. La technologie est à la pointe du progrès et le traitement se règle même en acomptes. Prenez un rendez-vous sans engagement et profitez bientôt de votre nouvelle chevelure.

CONSULTATION GRATUITE