Discount de Noël.Jusqu’au 26 décembre 2022. Réserve ta consultation gratuite.

Logo

Information aux patients

1. à quoi sert cette information ?

Ci-dessous, nous t'informons sur le fonctionnement de nos deux traitements de médecine capillaire, la mésothérapie PRP et la greffe de cheveux, sur les risques et les effets secondaires potentiels et sur les objectifs de ces traitements. Tu apprendras également comment te comporter pour que ton traitement soit le plus efficace possible.

2. mésothérapie PRP

2.1 La mésothérapie PRP, comment ça marche ?

La mésothérapie est une méthode de traitement peu invasive. Elle consiste à injecter des substances actives dans la peau à l'aide de fines aiguilles.

Dans notre mésothérapie PRP, nous utilisons ton propre sang comme substance active : Après avoir prélevé un peu de sang, nous isolons le plasma riche en plaquettes (Platelet Rich Plasma = PRP) et l'injectons ensuite dans ton cuir chevelu.

La mésothérapie PRP est un traitement ambulatoire, ce qui signifie que tu peux quitter notre clinique après le traitement.

2.2 Combien de temps dure le traitement et dans quel but est-il effectué ?

La mésothérapie PRP se compose généralement de quatre séances ("séances PRP"), chacune d'une durée d'environ 30 minutes. Les séances PRP sont espacées de quatre semaines, ce qui signifie que la mésothérapie PRP complète dure un peu moins de quatre mois. Pendant cette période, tu es en principe entièrement apte à travailler.

Environ six mois après la dernière séance PRP, un scan capillaire est effectué pour vérifier les résultats du traitement ("contrôle de suivi").

L'objectif de la mésothérapie PRP est de stimuler la croissance des cheveux, d'approvisionner tes racines en nutriments essentiels et de favoriser le renouvellement et la régénération des cellules. De plus, la mésothérapie PRP peut réduire la chute des cheveux.

Comme chaque personne réagit différemment au traitement, nous ne pouvons pas te garantir le succès de ce traitement.

2.3 Instructions de comportement

2.3.1 Comment dois-je me préparer au traitement ?

A partir d'une semaine avant les séances de PRP, il faut en principe renoncer à la prise de médicaments fluidifiant le sang, afin de ne pas inhiber la formation de plaquettes sanguines. Les médicaments qui contiennent de l'acide acétylsalicylique (Aspirine, Alca C, Togal, Contra-Douleurs, etc.) ont notamment un effet fluidifiant sur le sang. Il convient également de renoncer en principe à la prise d'autres analgésiques tels que Voltaren ou ibuprofène. N'hésite pas à nous contacter si tu as des questions.

Avant d'arrêter de prendre des médicaments, consulte ton médecin traitant ainsi que ton médecin de famille et informe-toi pour savoir si le fait de renoncer à ces médicaments pourrait entraîner chez toi de sérieux inconvénients médicaux et quels sont les médicaments alternatifs disponibles.

2.3.2 A quoi faut-il faire particulièrement attention après le traitement ?

Tu ne dois pas t'exposer au soleil, aller à la piscine, au sauna ou au solarium le jour même, tu ne dois pas te laver les cheveux et tu dois éviter les activités sportives.

Si tu as des questions sur une autre activité spécifique, nous serons ravis de t'aider.

2.4 Quand la mésothérapie PRP n'est-elle pas possible ?

Une mésothérapie PRP ne peut pas être effectuée en cas de :

  • Maladies auto-immunes
  • Troubles de la coagulation sanguine
  • Hépatite, VIH, cancer ou maladies du foie
  • Dermatite atopique, psoriasis ou herpès aigu
  • Thrombocytopénie (manque de plaquettes sanguines)
  • Grossesse

La mésothérapie PRP est en outre déconseillée en cas de maladies cutanées aiguës ou chroniques au niveau du cuir chevelu et du visage.

2.5 Risques et effets secondaires

La mésothérapie PRP implique une intervention minimale sur ton corps. C'est pourquoi il n'y a généralement pas de cicatrices visibles. La probabilité d'allergies, de réactions d'intolérance et d'infections est faible, mais ne peut malheureusement pas être exclue. Dans des cas exceptionnels, il peut arriver que des nerfs, des vaisseaux ou des organes soient blessés.

Parmi les autres effets secondaires possibles, le cuir chevelu peut présenter temporairement des rougeurs, des gonflements, des démangeaisons, de petits hématomes, de légères douleurs accompagnées d'une sensibilité à la pression et des troubles de la sensibilité. Le durcissement des tissus et les réactions inflammatoires sont rares.

3. Greffe de cheveux

3.1 Greffe de cheveux, comment ça se passe ?

Une greffe de cheveux est une greffe de tes propres cheveux. Au début, tu seras anesthésié localement au niveau de la couronne capillaire. Après l'anesthésie locale, des greffons (racines de cheveux) sont prélevés à l'aide d'une fine aiguille creuse et transplantés sur les zones dégarnies préalablement marquées (méthode FUE - "Follicular Unit Extraction"). Ces zones dégarnies sont également anesthésiées localement au préalable.

Notre greffe de cheveux est un traitement ambulatoire, ce qui signifie que tu peux quitter la clinique après le traitement.

Nous proposons exclusivement des greffes de cheveux au moyen de la méthode FUE décrite ci-dessus.

3.2 Combien de temps dure la greffe de cheveux et dans quel but est-elle effectuée ?

En règle générale, nous réalisons ta greffe de cheveux en un seul rendez-vous. Ce rendez-vous dure environ deux à huit heures, la durée du traitement dépendant notamment de la zone à traiter (section). La transplantation est suivie de jusqu'à six contrôles de suivi en l'espace d'un an. De plus, après la transplantation, nous enrichissons tes racines capillaires en nutriments essentiels par une ou plusieurs séances de PRP.

Il est tout à fait normal que les cheveux transplantés tombent et repoussent après le traitement. Les nouveaux cheveux sont généralement visibles au bout de trois mois environ. Après douze à dix-huit mois, tu peux voir le résultat final de ta greffe de cheveux.

Il peut arriver que tous les cheveux transplantés ne (re)poussent pas comme souhaité, de sorte qu'une nouvelle intervention est nécessaire. Le succès de la greffe de cheveux dépend en particulier de la qualité des cheveux transplantés et du traitement ultérieur. Nous ne pouvons malheureusement pas garantir un succès.

3.3 Instructions de comportement

3.3.1 Comment dois-je me préparer à la greffe ?

A partir d'une semaine avant la greffe de cheveux, il faut en principe renoncer à prendre des médicaments qui fluidifient le sang afin d'éviter un risque accru d'hémorragie. Les médicaments qui contiennent de l'acide acétylsalicylique (Aspirine, Alca C, Togal, Contra-Douleurs, etc.) ont notamment un effet fluidifiant sur le sang. Il convient également de renoncer à la prise de préparations à base de minoxidil (Reagine, Spectral, Rogaine, etc.) pendant cette période. N'hésite pas à nous contacter si tu as des questions.

Avant d'arrêter de prendre des médicaments, consulte ton médecin traitant ainsi que ton médecin de famille et informe-toi sur les inconvénients médicaux graves que pourrait entraîner pour toi l'arrêt du traitement et sur les médicaments alternatifs disponibles.

Il faut renoncer à se couper ou à se raser les cheveux à partir de 5 jours avant le traitement. A partir de ce moment-là, il faut également renoncer à la consommation d'alcool ou à la prise d'autres drogues.

Le jour du traitement, il faut en outre s'abstenir d'appliquer des produits capillaires (gel, cire, etc.) et de boire des boissons contenant de la caféine.

3.3.2 A quoi faut-il faire particulièrement attention après la greffe?

La période suivant la greffe de cheveux est planifiée individuellement par nos médecins pour chaque client. Nous te donnons des instructions détaillées sur la marche à suivre.

Le fait que tu doives porter un bandeau après la greffe ou que le traitement soit reconnaissable d'une autre manière dépend également de ton traitement individuel. Les gonflements, qui peuvent également apparaître sur le front et le visage, doivent être combattus par le refroidissement. Il faut toutefois éviter de refroidir la zone où les cheveux ont été transplantés.

Veuillez noter qu'il est interdit de conduire un véhicule le jour même après le traitement.

En principe, tu es capable de travailler dès le premier jour après le traitement, à condition que tu ne fasses pas de travail physique. Par travail physique, on entend toute activité nécessitant un effort léger à important.

Pendant la première semaine suivant la greffe, nous te recommandons de ne pas entreprendre d'activités physiques nécessitant un effort léger à important et de ne pas t'exposer à des conditions météorologiques extrêmes ou au soleil. Il convient également d'éviter les saunas, les piscines couvertes ou les solariums. Pendant la première semaine après la greffe, tu dois également dormir avec le haut du corps surélevé (par exemple à l'aide d'un coussin pour la nuque) et éviter toute pression sur la zone d'implantation. Si tu as des questions sur une activité spécifique, nous serons ravis de t'aider.

Pour un résultat optimal, le cuir chevelu doit être préservé au maximum pendant toute la durée du traitement. Tu dois notamment éviter de frotter ou de gratter le cuir chevelu et utiliser les shampooings que nous recommandons.

3.3.3 Comment dois-je laver mes cheveux après la greffe de cheveux ?

Après une transplantation capillaire, il convient d'utiliser des produits doux et de qualité pour laver tes cheveux et prendre soin de ton cuir chevelu. Si possible, utiliser les produits recommandés par ton médecin traitant.
Le jour de la transplantation de cheveux et les deux premiers jours qui suivent, ne pas laver ni rincer les cheveux. Le lavage des cheveux est généralement possible à partir du troisième jour après le traitement en suivant ces recommandations :

- Mouiller la zone greffée, appliquer délicatement avec le bout des doigts la mousse HAIR & SKIN, laisser reposer 30 minutes puis rincer à l’eau tiède. Après le lavage tamponner la tête avec une serviette en papier. Ne pas utiliser de serviette.
- Laver délicatement les cheveux avec le shampooing HAIR & SKIN. - Rincer ensuite avec un léger jet d’eau. Tamponner délicatement avec une serviette en papier.
- A partir du 8ème jour tu peux ajouter au processus de lavage des mouvements circulaires afin de masser les croûtes restantes. Lors du contrôle de 10 jours, il ne devrait plus y avoir de croûtes. Le médecin les traitera s’il y en a encore.
- A partir du 11ème jour les cheveux peuvent être lavés comme d’habitude, le shampooing peut continuer à être utilisé. La mousse n’est plus nécessaire

3.3.4 Médicaments après la greffe de cheveux

La prise de médicaments peut, dans certaines circonstances, améliorer le résultat de la greffe de cheveux. Veuillez demander à votre médecin traitant ainsi qu'à votre médecin de famille de vous conseiller personnellement et en détail si vous êtes apte à prendre des médicaments. Il faut notamment faire attention aux risques et aux effets secondaires ainsi qu'aux éventuelles intolérances.

3.4 Quand une greffe de cheveux n'est-elle pas possible ?

Une greffe de cheveux ne peut pas être effectuée en cas de :

  • Maladies auto-immunes
  • Troubles de la coagulation sanguine
  • Hépatite, VIH, cancer ou diabète grave
  • Dermatite atopique, psoriasis ou herpès aigu
  • Grossesse
  • Maladies cardio-vasculaires, hypertension non contrôlée.

Une greffe de cheveux n'est en outre pas recommandée en cas de toutes les maladies cutanées aiguës ou chroniques au niveau du cuir chevelu et du visage ainsi qu'en cas d'alopécie circulaire.

3.5 Risques et effets secondaires

Une greffe de cheveux représente une intervention relativement mineure sur ton corps. C'est pourquoi il n'y a généralement pas de cicatrices visibles. La probabilité d'allergies, de réactions d'intolérance et d'infections est faible, mais elle ne peut malheureusement pas être exclue. Dans des cas exceptionnels, il peut arriver que des nerfs, des vaisseaux ou des organes soient endommagés.

D'autres effets secondaires possibles peuvent apparaître temporairement sur la tête : rougeurs, gonflements, démangeaisons, petits hématomes, hémorragies secondaires, formation de croûtes de sang, engourdissement, douleurs légères avec sensibilité à la pression et troubles de la sensibilité. Des durcissements des tissus ainsi que des réactions inflammatoires apparaissent rarement. Il est également possible que des cheveux tombent temporairement dans les zones où les cheveux ont été prélevés pour la transplantation (couronne de cheveux) (traumatisme tissulaire).

Tu as encore des questions ?
Envoyer un e-mail maintenant →

CONSULTATION GRATUITE