menu_open
home Hair & Skin arrow
Blog
arrow
Cheveux
arrow
Chute de cheveux due à la pilule

Chute de cheveux due à la pilule

Miriam Otero

juin 29, 2023

Une chevelure abondante et brillante est le désir de chaque femme, c'est un symbole de beauté et de jeunesse. Pire encore lorsqu'une femme souffre d'un cas de perte de cheveux et que l'on en recherche les causes. Ce n'est pas la pilule qui vient en premier à l'esprit.

Les contraceptifs hormonaux peuvent avoir une influence extrême sur le corps féminin. Outre l'effet contraceptif, ils peuvent également entraîner des modifications de l'humeur, de l'aspect de la peau (acné) et de la croissance des cheveux (pilosité). Il n'est donc pas rare que le contraceptif soit cité comme la principale cause de l’alopécie chez les femmes. Les cas les plus fréquents sont ici la calvitie due à la pilule ou à l'arrêt de la pilule. Dans cet article, nous vous informons sur les contraceptifs hormonaux et sur une éventuelle perte de cheveux comme effet secondaire de la pilule.

Quels sont les différents types de contraceptifs d'origine hormonale ?

Ce ne sont pas tous les moyens contraceptifs qui peuvent entraîner une perte de cheveux chez les femmes. En particulier, les contraceptifs à base d'hormones augmentent la possibilité d'une modification des cheveux (anti-chute). Les hormones supplémentaires déclenchent certains processus dans les cellules via les récepteurs des racines des cheveux. Ainsi, les œstrogènes supplémentaires peuvent maintenir les cheveux en phase de croissance, tandis que les androgènes peuvent entraîner des modifications capillaires telles que l'alopécie (alopecia), mais aussi des cheveux plus foncés et plus épais. Le contraceptif hormonal le plus connu est certainement la pilule, les autres contraceptifs hormonaux sont les suivants :

  • Système intra-utérin (stérilet hormonal)
  • Anneau vaginal
  • Injection trimestrielle
  • Bâtonnets contraceptifs
  • Patch hormonal

Chaque contraceptif hormonal présente un risque de chute de cheveux, car chaque corps absorbe le contraceptif individuellement et différemment et réagit ainsi, malgré les différents effets et dosages des préparations hormonales. Pourtant, la prise de la même pilule agit également différemment chez chaque femme. Il n'est donc pas possible de faire des déclarations fiables sur le risque de chute des cheveux.

Chute de cheveux due à la prise de la pilule contraceptive – et maintenant ?

Généralement, lorsqu'on parle de contraceptifs hormonaux, on fait référence à la pilule contraceptive, malgré les possibilités énumérées ci-dessus. La pilule est en effet la méthode de contraception la plus populaire au monde, bien qu'elle présente une longue liste d'effets secondaires qui présentent un risque pour la bonne santé.

Qu'est-ce que la pilule fait ? La prise de la pilule interfère avec l'équilibre hormonal naturel du corps féminin. De nombreuses femmes souffrent donc d'une chute de cheveux. Des problèmes de perte de cheveux peuvent toutefois persister, surtout lors du changement de pilule contraceptive, voire lors de l'arrêt de celle-ci.

Chute de cheveux après le début

Dans le cas des contraceptifs oraux, ce sont principalement certains progestatifs qui sont considérés comme déclencheurs de la chute des cheveux. Les progestatifs sont des hormones stéroïdes ou des hormones du corps jaune (progestérone). Ils n'empêchent pas l'ovulation, mais la formation de la muqueuse utérine par un bouchon de mucus. Certaines pilules contraceptives utilisent principalement des progestatifs à effet androgène, par exemple le lévonorgestrel et le désogestrel. Cet effet androgène favorise la production d'hormones sexuelles masculines. En cas d'augmentation de ces hormones, la croissance des cheveux est notamment entravée, ce qui entraîne une chute de cheveux peu appréciée.

Chute de cheveux lors du changement de pilule

Certaines femmes ne veulent pas renoncer à la pilule, mais ne se sentent pas à l'aise avec leur ancienne préparation en raison de certains effets secondaires. Par contre, le changement de pilule n'arrête pas forcément la chute des cheveux, il peut même la provoquer ou l'aggraver. Il y a différentes variantes dans lesquelles la chute des cheveux peut survenir, par exemple en cas de passage d'une pilule combinée à une pilule sans estrogènes. Le risque de chute de cheveux peut également augmenter si l'on passe d'une pilule plus faible à une pilule ayant un effet androgénique plus fort ou si l'on prend une pilule contenant un autre progestatif au lieu d'une pilule combinée.

Chute de cheveux à l'arrêt de la pilule

Même après l'arrêt de la pilule, des problèmes de chute de cheveux peuvent survenir. L'arrêt de la pilule contraceptive prive le corps des hormones supplémentaires et perturbe l'équilibre hormonal. Pendant la prise, la propre production d'hormones est ralentie et doit maintenant reprendre son élan.

La production d'œstrogènes peut entraîner une chute de cheveux plus fréquente, et ce jusqu'à ce que l'équilibre hormonal soit rétabli. Le délai d'autorégulation est individuel. Si aucune amélioration n'est constatée après une longue période, il convient de consulter les médecins généralistes afin d'en déterminer les causes et de mettre en place les traitements appropriés.

Que faire contre la chute des cheveux due aux pilules ?

Il n'existe pas de remède contre la chute des cheveux due aux pilules, mais les conseils suivants permettent de prévenir quelque peu la perte progressive des cheveux. En savoir plus :

Consulter des médecins

Un entretien avec les médecins généralistes, les dermatologues ou les gynécologues est absolument conseillé avant d'arrêter ou de changer de pilule. Ils peuvent donner des conseils et préciser les risques et effets secondaires possibles. En cas de changement de pilule, il convient d'opter pour une pilule moins riche en progestatif, comme une pilule combinée ou une minipilule. Le risque de chute des cheveux peut alors être réduit. Les gynécologues sont en général les meilleurs interlocuteurs dans ce domaine et peuvent également indiquer des méthodes de contraception alternatives qui ont moins d'influence sur le taux d'hormones.

Une alimentation saine

Le mode d'alimentation est primordial pour avoir des cheveux abondants et sains. Les vitamines B, la vitamine H, le zinc, le fer et le sélénium favorisent une croissance saine des cheveux. Il est donc recommandé d'adopter une alimentation équilibrée et riche en substances vitales, qui permette d'absorber suffisamment de vitamines et de minéraux. En cas de carence, les compléments alimentaires peuvent également aider. Il convient de limiter la consommation de produits animaux tels que la viande et la charcuterie, mais aussi les produits laitiers. Les protéines végétales, les graisses saines, les fibres et une quantité suffisante d'eau doivent être privilégiées dans l'alimentation.

Les bons soins capillaires

Bien entendu, les soins capillaires ont une influence sur les cheveux de l'extérieur, tout comme une bonne alimentation a un effet sur les cheveux de l'intérieur. Des soins capillaires doux peuvent avoir un effet positif sur l'état des cheveux. Les conseils suivants peuvent aider à prévenir un cas d’alopécie ou d'autres problèmes capillaires :

  • ne pas se laver les cheveux trop souvent
  • utiliser des shampoings doux sans tensioactifs
  • renoncer aux shampoings secs, aux poudres volumisantes, etc.
  • renoncer à la coloration des cheveux
  • éviter les fortes chaleurs
  • se masser régulièrement la tête

Médicaments contre la chute des cheveux

Il existe différents médicaments en vente libre pour lutter contre la chute des cheveux après l'arrêt de la pilule. Ceux-ci peuvent toutefois provoquer des effets secondaires parfois désagréables. La prise de tels médicaments devrait donc toujours être discutée avec des médecins ou des endocrinologues. Si les effets secondaires sont trop graves, il est également possible d'essayer de recourir à des produits à base de plantes.

Donner du temps au corps

L'équilibre hormonal est modifié de manière décisive par la prise de la pilule. Il faut quelques semaines pour que la chute éventuelle des cheveux commence. Même après l'arrêt de la pilule, le corps a besoin de temps pour éliminer les hormones artificielles et produire à nouveau suffisamment de ses propres hormones. Cette période peut s'étendre de 3 à 6 mois. Même si cela peut paraître difficile, il faut d'abord se détendre et ne pas céder à la panique.

Un traitement PRP

Un traitement par PRP autologue peut accomplir des résultats miraculeux, surtout en cas de chute de cheveux diffuse causée par une contraception hormonale. Lors de ce traitement, du plasma autologue est injecté dans les zones clairsemées ou dégarnies du cuir chevelu. Les racines des cheveux reçoivent ainsi des facteurs de croissance, ce qui permet d'enrayer la chute des cheveux et de favoriser leur repousse.

Une greffe de cheveux

En cas de perte sévère des cheveux et d'absence de repousse due à la mort des follicules pileux, une greffe de cheveux peut être le dernier recours. Il est toutefois exceptionnel que les cheveux tombent en même temps que les follicules pileux. Si cela se produit, aucun nouveau cheveu ne pourra plus pousser à ces endroits. Lors d'une consultation détaillée dans une clinique capillaire, vous apprendrez également quelles sont les possibilités de traitement.

Conclusion – De multiples solutions contre la chute des cheveux due à la pilule

La chute des cheveux due à la pilule est relativement fréquente. Souvent, la femme concernée est profondément choquée lorsque les cheveux continuent à tomber après l'arrêt de la pilule et qu'elle reste confrontée à une chevelure clairsemée. Comme l'équilibre hormonal est fortement perturbé par la prise, le changement ou l'arrêt de la pilule, il ne faut pas s'inquiéter de manière excessive. Il faut un certain temps pour que le corps s'habitue à la situation, que le taux d'œstrogènes s'adapte et que la chute des cheveux s'arrête d'elle-même. Une alimentation saine et des soins capillaires appropriés permettent de prévenir la chute des cheveux.

Si ce n'est pas le cas, un traitement PRP ou une greffe de cheveux peuvent aider. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller ! Réservez immédiatement un rendez-vous chez nous, sans engagement !

CONSULTATION GRATUITE