menu_open
home Hair & Skin arrow
Blog
arrow
Cheveux
arrow
Chute de cheveux après une chimiothérapie

Chute de cheveux après une chimiothérapie

Medical Manager Dr. David Tanganho

4 min

juillet 23, 2023

Affronter une chimiothérapie en cas de cancer est probablement l'un des plus grands défis de la vie et constituera une expérience très difficile, tant sur le plan psychologique que physique. La chimiothérapie et les médicaments anticancéreux provoquent de nombreux effets secondaires, comme peuvent le confirmer les oncologues. L'un des effets secondaires les plus fréquents de la chimiothérapie est la chute des cheveux, ce qui peut avoir un impact supplémentaire sur la confiance en soi (bien-être). Dans cet article, nous te proposons des conseils pour gérer la chute des cheveux pendant et après une chimiothérapie. Prends note qu'il s'agit de conseils généraux qui doivent toujours être discutés avec les médecins traitants lors d’une première séance.

Pourquoi les cheveux tombent-ils lors d'une chimiothérapie ?

Le but d'un traitement anticancéreux est de détruire les cellules cancéreuses à croissance rapide ou de ralentir leur croissance afin de stopper ou de réduire la propagation du cancer. Pour ce faire, on utilise souvent des médicaments qui agissent de manière ciblée sur les cellules cancéreuses et qui sont généralement administrés par voie intraveineuse.

Le traitement provoque une chute des cheveux parce qu'il cible les cellules qui se divisent fréquemment et endommage donc également les follicules pileux. La chute des cheveux survient en raison du mode d'action du traitement, qui perturbe la division cellulaire. Le traitement concerne donc toutes les cellules en division dans le corps, et pas seulement les cellules cancéreuses. L'ampleur de la chute des cheveux ou de l'alopécie induite par la chimiothérapie (CIA) dépend du type de cancer, du médicament spécifique, des cytostatiques ainsi que de la dose et du schéma thérapeutique. Certains médicaments de chimiothérapie, comme ceux utilisés pour traiter le cancer du sein, peuvent entraîner un amincissement ou une chute complète des cheveux. En revanche, certains médicaments utilisés ne provoquent pas d'amincissement des cheveux ou seulement un léger amincissement.

Quand la chute de cheveux se produit-elle pendant une chimio ?

La chute des cheveux après une chimiothérapie est, comme nous l'avons mentionné, un effet secondaire fréquent du traitement. Elle commence généralement deux à quatre semaines après le début de la chimiothérapie, bien que certaines patientes atteintes d'un cancer commencent à remarquer un amincissement ou une chute de leurs cheveux dans un délai d'une à trois semaines. Les cheveux de la tête tombent généralement en premier, suivis par les poils du corps. Heureusement, la plupart des chutes de cheveux dues à la chimiothérapie sont temporaires et la repousse des cheveux commence généralement trois à quatre semaines après la fin du traitement (l’arrêt du traitement), une fois que les cellules de la racine des cheveux se sont remises du traitement.

Toutes les chimiothérapies entraînent-elles une chute de cheveux ?

Non, toutes les chimiothérapies ne provoquent pas la chute des cheveux. Certains médicaments de chimiothérapie sont connus pour provoquer fréquemment la chute des cheveux, tandis que d'autres ne provoquent qu'une légère chute des cheveux, voire pas de chute du tout. Il est important de discuter avec ton médecin du type de traitement et des effets secondaires possibles. De plus, il vaut la peine de demander, pendant le traitement, quelles sont les possibilités de prévention et de gestion de la chute des cheveux.

Y a-t-il des moyens de prévenir la chute des cheveux après une chimiothérapie ?

Il y a plusieurs possibilités de prévenir potentiellement la chute des cheveux après une chimiothérapie. Toutefois, cela dépend de la condition physique de chacun et il n'est pas possible d'y répondre de manière générale. C'est pourquoi les patients devraient se mettre d'accord individuellement avec leur médecin traitant sur les mesures recommandées dans leur cas spécifique. Tu trouveras ci-dessous quelques possibilités qui pourraient prévenir la perte des cheveux lors d'une chimiothérapie.

Nettoyer et refroidir le cuir chevelu pendant une chimiothérapie

Une possibilité consiste à refroidir le cuir chevelu pendant le traitement du cancer (sensation de froid), ce qui permet de réduire la quantité d'agents chimiothérapeutiques qui atteignent les follicules pileux. Les cagoules ou les bonnets et casques réfrigérants peuvent permettre un refroidissement optimal du cuir chevelu afin de réduire le flux sanguin au niveau du cuir chevelu et de ralentir la chute des cheveux. Cette méthode est également connue sous le nom de 'scalp cooling'. Au-delà, il est important de garder les cheveux et le cuir chevelu propres et de traiter en douceur les cheveux restants ou les nouvelles pousses de cheveux après la chimiothérapie.

Renoncer aux shampoings et au traitement des cheveux pendant une chimiothérapie

Renoncer aux shampooings contenant des parfums forts, de l'alcool ou de l'acide salicylique peut également aider à ralentir la chute des cheveux après une chimiothérapie (mieux vaut un shampoing doux). Enfin, il est préférable d'éviter de colorer (coloration ou teinture des cheveux de toutes sortes), de faire des permanentes, de décolorer et même de sécher les cheveux au sèche-cheveux pendant le traitement et pendant quelques mois après. Pour protéger le cuir chevelu, le fait de se laver à l'eau tiède plutôt qu'à l'eau chaude peut également avoir un effet positif.

Chute de cheveux en cas de chimiothérapie : exercice physique et alimentation saine

Une autre possibilité consiste à promouvoir une alimentation saine et une activité physique suffisante pendant la chimiothérapie afin de renforcer le système immunitaire et de minimiser ainsi la chute des cheveux. Une alimentation équilibrée contenant suffisamment de protéines, de fer et d'autres nutriments essentiels peut soutenir la racine des cheveux et donc leur croissance, et réduire la chute des cheveux.

Comment dissimuler la chute des cheveux pendant une chimiothérapie ?

Si tu cherches des moyens de dissimuler la chute des cheveux pendant la chimiothérapie, il y a plusieurs possibilités. Porter un couvre-chef pendant les séances de chimiothérapie, comme une écharpe, un bonnet, une casquette ou un turban, peut aider à se sentir plus à l'aise dans les situations sociales. Il peut également être utile de couper les cheveux courts avant le début du traitement afin de faciliter la transition lorsque la chute de cheveux se produit réellement.

Une autre possibilité, outre le fait de se couvrir la tête pendant la chimiothérapie, est de porter un substitut capillaire comme une perruque ou un postiche (prothèses capillaires de perruquiers). Il y a de nombreux types de perruques qui peuvent être choisis en fonction du style et des préférences de chacun. Quant au type de cheveux, il y a également des possibilités de choix. Les perruques sont disponibles aussi bien en cheveux synthétiques qu'en cheveux humains. Il est important de choisir une perruque ou un postiche qui soit confortable et qui ait l'air naturel (impression de cheveux naturels). Il convient ici de prendre contact avec son assurance maladie, car certaines caisses d'assurance maladie légales remboursent même les perruques aux patients atteints de cancer. Tu trouveras également de plus amples informations à ce sujet auprès de ‘Krebshilfe’ et de ‘Krebsinformationsdienst’ ou en français l'institut national du cancer.

Combien de temps faut-il aux cheveux pour repousser après une chimiothérapie ?

Après une chimiothérapie, il faut généralement plusieurs mois pour que les cheveux repoussent. La plupart des gens voient apparaître des cheveux doux et duveteux sur leur cuir chevelu environ trois à six semaines après le dernier traitement. Cela est généralement suivi d'une croissance de cheveux plus épais environ un à deux mois plus tard. Il est également courant que les cheveux qui repoussent soient plus doux et d'une couleur différente de celle d'avant. Pour accélérer le processus de repousse, les patients doivent veiller à avoir une alimentation équilibrée, à prendre des compléments alimentaires (après consultation) et à utiliser des shampooings et des après-shampooings doux. De plus, l'utilisation de couvre-chefs à effet refroidissant pendant et après une chimiothérapie peut aider à réduire la chute des cheveux et à améliorer les chances de conserver une plus grande partie de tes cheveux d'origine.

Un autre moyen de soutenir la croissance des cheveux après la chimiothérapie est le traitement par PRP autologue. Grâce à cette thérapie, le cuir chevelu est injecté de facteurs de croissance issus de ton propre plasma, ce qui alimente les racines des cheveux et stimule ainsi leur croissance. Si tu es intéressé(e), tu peux obtenir des informations sur les possibilités qui s'offrent à toi lors d'un rendez-vous gratuit chez HAIR & SKIN auprès de l'équipe soignante, qui répondra ensuite à la prise en charge de tes demandes.

blog image

Traitement PRP

à partir de 40 CHF/mois

En savoir plus

blog image

Conclusion – favoriser la croissance des cheveux après une chimiothérapie

Outre les effets secondaires (effets indésirables comme les démangeaisons, maux de tête, picotements) physiques d'une chimiothérapie, celle-ci peut également avoir des répercussions émotionnelles. Pour de nombreux patients, la chute des cheveux est une source de grand stress et peut susciter des sentiments d'insécurité. Heureusement, il y a beaucoup de choses qui peuvent être faites pour maîtriser la chute des cheveux pendant une chimiothérapie et améliorer les chances de repousse. Nous espérons avoir pu te donner quelques conseils utiles pour favoriser la croissance des cheveux après une chimiothérapie.

CONSULTATION GRATUITE